Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Honda Transalp 750 - Supputations...

Index de l'article

 

 

Les photos volées publiées par ActuMoto, bien que prises au téléobjectif, permettent de se faire une petite idée de la future Transalp. 

Et une des questions est le prix de cette moto. Il est loin le temps où le premier constructeur mondial pouvait mettre sur le marché des motos au prix supérieur à celui de ses concurrents car il y avait, derrière, une machine très aboutie, avec une qualité de fabrication élevée et, parfois, une technologie avancée. Dorénavant, Honda se doit d'être compétitif au niveau des tarifs.

Or, le bruit qui court est que Honda France a prévu un nombre d'immatriculations élevé pour l'année 2023. On parle d'un chiffre proche des 4000 unités ce qui correspondrait à ce qu'avait réalisé la Transalp première mouture en 1987 ( 4570 exemplaires vendus!). Pour arriver à un tel résultat, il faudra que la moto soit réussie mais aussi que son prix d'achat ne s'envole pas trop haut.

Or, l'examen des photos montre une moto qui me paraît plutôt simple, avec un pot d'échappement que l'on croirait provenir de ma CB 500 X. il en est de même pour le phare. C'est vraiment cette simplicité qui me frappe quand j'examine ces clichés et elle me fait déduire que la maîtrise des coûts a peut-être fait partie du cahier des charges de cette Transalp. C'est en tout cas ce que je souhaite car je suis de plus en plus hermétique à certains équipements présents sur les motos modernes. Trop de technologie inutile, source de complication et générant forcément une hausse des coûts de fabrication.

 

Un moteur efficace et frugal, une partie cycle à la hauteur, un bon niveau de confort pour le pilote ET le passager trop souvent oublié et une facilité de conduite élevée et une électronique limitée, il n'y a pas besoin de plus. J'espère que Honda a suivi la voie ouverte par Yamaha avec la Ténéré 700 plutôt simple mais sans les excès de cette dernière au niveau de la hauteur de selle notamment et d'une orientation tout-terrain assumée. L'examen des photos me rassure sur ces derniers points, la Transalp semble plutôt basse et son esthétique suggère une orientation plutôt routière au même titre que la première version arrivée en 1987 ( à l'époque, dans l'essai longue durée de Moto Journal, certains journalistes lui refusaient le qualificatif de trail!

Bref, je me fais mon petit film en déduisant tout cela de ces quelques clichés mais j'ose croire que je ne suis pas trop loin de la réalité. En tout cas, plus je la regarde et plus je sens cette continuité avec le premier modèle, et c'est ce qui me fait tant espérer...