Une petite virée au Maroc en famille

  Ce voyage a un goût différent des autres.

D’abord, pour accompagner la petite Varadéro, il y a le Berlingo familial. L’idée de mettre notre petite Manon dans le top case m’a bien effleuré l’esprit, mais la sagesse m’empêcha de franchir le pas… .

Ensuite, je vais partager le guidon avec Marie et donc, pour la première fois, effectuer une partie de voyage au volant d’une voiture. Hé oui, tout arrive !

 

 

 

 

 

 

La bateau nous attend à Barcelone et nos deux compagnons de route à Toulouse, ce sont donc 600 kilomètres d’autoroute qu’il faut s’enquiller. Régime de croisière : 10 500 t/mn pour rester dans des limites raisonnables, mais, régulièrement, les 12 000 tours sont atteints pour dépasser les nombreux poids lourds. La Varadéro, imperturbable, manifeste sa joie dans le hurlement du petit moteur.

Vingt quatre heures de traversée dans une mer d’huile très agréable pour les estomacs sensibles et, enfin, arrivée au port de Tanger . Le contrôle de police effectué dans le bateau s’avère insuffisant puisqu’il faut renouveler l’opération, mais les formalités sont accomplies plutôt rapidement.

 

Jour du départ

La mer !

Douane marocaine