Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Triumph Scrambler 1200: le scrambler en version trail - L'essai de Moto Station

 

 

 

 

 

 

20 décembre 2018 : Moto Station n'aborde pour l'instant que l'essai en tout-terrain.  La pluie est tombée dans la région de l'Algarve au sud du Portugal où Triumph présentait les motos et les journalistes ont eu droit à des terrains meubles. La docilité du moteur a fait merveille dans de telles conditions, permettant d'optimiser la traction. Ce qui est mis en avant, c'est "l'équilibre général" des deux versions. Il n'empêche que cela reste une grosse moto et que le journaliste a été le témoin de plusieurs chutes. Il a été impressionné par le modèle XE en concluant ainsi "Triumph est allé très loin dans l’idée de proposer un Scrambler réellement pensé pour des escapades en tout terrain…".

Vivement la rédaction de l'essai intégral!

 27 décembre 2018: voilà enfin l'essai intégral après 300 km parcourus. " Présentation impeccable". Cela confirme que la marque anglaise a désormais mis la barre très haut en matière de qualité du produit. Il est loin le temps des Triumph qui laissaient systématiquement trace de leur passage sur l'emplacement où elles avaient stationné avec quelques gouttes d'huile!

Le poids se fait sentir dans les manoeuvres à l'arrêt mais disparait dès que la moto roule, preuve d'un bon équilibre de l'ensemble.

Les qualités du moteur sont notées par l'essayeur. Souple, avec un beau bruit et un couple bien présent. " La poussée du twin calé à 270° est sympathique, vivifiante, enivrante…" Le journaliste a été plus que séduit, semble-t-il...

Le comportement routier se révèle excellent, même si le train avant ne permet pas des entrées de virages trop vives. Cela me semble tout à fait logique.

Peu de défauts sont notés: une sélection trop ferme à la montée des rapports, la hauteur de selle, surtout sur la XE et ce pot d'échappement qui peut gêner et qui chauffe pas mal, malgré les protections thermiques installées. es températures étaient pourtant peu élevées (12-14 degrés maximum), ce qui peut poser question lors des virées estivales.

Les capacités en tout-terrain sont réelles mais le poids ne peut totalement se faire oublier. Il ne faut pas oublier que c'est une 1200 cm3. Les constructeurs ont tendance à nous faire croire que leurs grosses cylindrées sont capables de passer partout. Même si cette Triumph et avant elle l'Africa Twin ont montré que des gros trails offraient de réelles possibilités en la matière, je ne peux m'empêcher de penser à leur poids et leur prix. Une petite 500 serait sûrement plus adaptée mais, comme souvent en matière de deux roues, la part de rêve est importante et les constructeurs savent nous vendre du rêve!