Krauser Domani: le side-car du futur?

 La photo de cet attelage était parlante. 

 Il ressemblait à ceux que l'on pouvait voir en course sur les circuits.

Rien d'étonnant à cela, car le concepteur, Monsieur Krauser, faisait courir (et gagner!) des attelages en championnat du monde.

S'inspirant de ces modèles, l'idée première fut de concevoir un châssis treillis destiné à recevoir une carrosserie et une mécanique de BMW K 100.

L'essai réalisé faisait ressortir une stabilité impressionnante au point que le journaliste admettra ne pas avoir pu pousser l'attelage dans ses derniers retranchements.

Le progrès par rapport à un side-car traditionnel, qui n'était que le rajout plus ou moins réussi d'une troisième roue à une moto, était indéniable. Au point de se demander si cette conception  ne représentait pas l'avenir du side-car.

En tout cas, l'engin était superbe, mais le prix (très) élevé le réservait à une clientèle argentée.

En fin d'article, le journaliste se demandait si l'on assistait pas à la naissance d'une nouvelle catégorie de trois roues et si d'autres constructeurs n'allaient pas travailler dans la même direction.

Justement, dix ans plus tard, le constructeur français Side Bike aura la même démarche en créant le Zeus. Mais outre le fait qu'il s'adressera à une clientèle plus nombreuse en proposant un modèle beaucoup plus familial, il parviendra à contenir les coûts grâce à l'emploi d'une mécanique d'origine automobile très répandue et moins chère.

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Side Bike Zeus