Suzuki 50 twin 14 vitesses

Je n'ai pas connu la compétition moto dans les années 60 , mais j'ai le sentiment qu'il y avait alors un foisonnement d'idées de la part des constructeurs.

 Il n'y avait  pas de limitation du nombre de cylindres imposée par la fédération sportive et l'on vit des Honda 125 cinq cylindres 4 temps, avec 8 vitesses et un régime de 20 000 tours/minute.

Dans la catégorie en dessous, cette Suzuki 50 cm3 et son bicylindre était également une oeuvre d'art mécanique: 16,5 chevaux à 18500 tours/minute et ... 14 rapports! Je n'ose imaginer le travail du pied sur le sélecteur, cela devait être un calvaire pour les pilotes.

Dans cet article, Anderson, l'un d'entre eux, raconte que la plage de régime utilisable était de 300 tours/minute! 

C'est un privilège de pouvoir encore admirer une de ces motos car on apprend dans cet article que Suzuki détruisait systématiquement ses motos de course à la fin de la saison de 1960 à 1968.

Un des pilotes Suzuki raconte son effarement quand il vit, lors d'essais organisés au Japon, des 125 et 250 de course découpées au chalumeau et dont les pièces servirent pour armer une dalle de  béton en construction!

Pour nous donner un peu plus l'eau à la bouche, un des ingénieurs en charge de la conception de ces magnifiques mécaniques indiquait qu'ils avaient construit une trois cylindres 50 cm3 développant 20 chevaux....

Ce n'est plus de la mécanique, mais de l'horlogerie.

 

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Moto Journal 4 janvier 1990

 

Moto Journal 4 janvier 1990