Honda CA 77 305

J’ai découvert cette moto, l'an dernier, chez mon concessionnaire. Elle était tout déshabillée, en cours de montage, sur un des ponts de l’atelier.

 

 

 

 

 

Il y a quelques jours, je l’ai vue dans le magasin ; quasiment terminée. J’ai aimé son esthétique désuète, avec ce phare carré ce compteur qui ressemblait à celui des mobylettes d’antan. Je me suis attardé dessus et je l’ai trouvée  belle ,simple et bien construite.

 

Cinquante et un ans, quasiment mon âge. Elle m’était inconnue jusqu’alors. Adolescent, je me souviens des autocollants avec des photos de motos que je collectionnais. Une moto m’avait marqué à l’époque, mais elle était d’une autre génération, plus récente, la Honda 450 Scrambler.

 

 

Celle que j’avais sous les yeux faisait partie des motos qui ont, peu à peu, fait la renommée d’un constructeur japonais en pleine expansion. 

 

Et, derrière cette entreprise gigantesque, il y a un homme, au parcours atypique qui quittera l’école à 15 ans et se lance très rapidement dans le monde du travail puisqu’il ouvre son garage à 22 ans. En 1939, il crée son entreprise de production de pistons.

 

Au lendemain de la guerre, il se lance dans la production de vélos à moteurs, et, quelques années plus tard, en 1958, c’est le Super Cub qui apparait et fera la renommée de la marque puisque sa production a dépassé le chiffre des 50 millions de modèles produits.

 

 

En plein développement, Honda lance alors sur le marché américain ses moyennes cylindrées, dont le modèle que j’ai pu admirer chez mon concessionnaire.

 

Je trouve qu’elle est représentative de la philosophie de la marque, à savoir proposer des motos accessibles à tous et fiables.

Elle sera suivie par les trois marques japonaises, Yamaha, Suzuki et Kawasaki mais s’en démarquera en équipant ses motos exclusivement avec des moteurs à quatre temps (sauf exception pour les motos de cross). 

 

Jusqu’à présent, j’associais les débuts de Honda à la  CB 450, tout simplement car sa sortie a coïncidé avec la mise en place d’un importateur officiel sur le territoire français.

 

A travers cette moto sur laquelle je suis allé glaner quelques informations, j'ai pu me plonger dans l’histoire de la marque Honda à laquelle je suis très attaché et aussi de Soichiro, son fondateur qui, à la force du poignet, sans jamais se décourager, a créé la plus grande marque de motos au monde.

 

Il y a aussi l’histoire d'une rencontre entre Philippe, mon concessionnaire, et le propriétaire de cette moto arrivée des USA, et de sa lente restauration pour arriver au résultat suivant.

 

Pour ma part, je rêve du jour prochain où je pourrai entendre son moteur se réveiller.