Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Balade écossaise - Le Lake District

 

 

Nous poursuivons notre route vers le nord. L'examen de la carte la veille nous annonçait la couleur: nous allions traverser une région avec une forte concentration humaine ( Liverpool, Manchester, Sheffield, Leeds). C'est le cas, l'autoroute est très fréquentée et la vision régulière d'un panneau indiquant sa fermeture entre la sortie 32 et 33 n'annonce rien de bon. Au niveau de Preston, nous voilà conviés à jouer au test de l'entonnoir ou comment diriger quatre files ininterrompues de voitures et camions vers une seule voie! Bouchon énorme de plusieurs heures mais rendu supportable par le calme et la courtoisie des conducteurs. Je n'ose imaginer la même situation en France! Nous finissons par arriver un brin épuisés à Windermere dans la région du Lake District National Park. Il est minuit, le camping est fermé et nous posons le fourgon juste devant pour une nuit récupératrice. 

Le lendemain matin, je vais à la réception. "Tout est plein" me dit-on "C'est la pleine saison". Je retourne au fourgon et, deux minutes plus tard, on frappe à la porte. "Il vient juste d'y avoir un désistement, la place est libre". Nous sommes heureux d'autant que, comme souvent, le camping est superbement situé, dans un endroit calme, en pleine nature. Nous allons pouvoir recharger les batteries .... et observer nos voisins anglais. Ils nous étonnent parfois. Il y a d'abord la télévision, accessoire indispensable, qui équipe l'immense majorité des caravanes et camping-cars; les tentes y ont aussi droit! L'aménagement des caravanes est très coquet, on a l'impression qu'il y a la volonté de reproduire le confort de la maison. Enfin, il y a l'omniprésence des chiens qui accompagnent leurs maîtres. Ils ont droit à des parcours de promenade spécifiques qui leur sont dédiés autour des campings! Ce qui me surprend, c'est de voir des voitures très haut de gamme arriver avec la caravane; ici, on peut être très riche et aimer camper.