Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Yamaha Ténéré, la fille du désert - La Yamaha 660 XTZ Ténéré prend la suite

 

 

1991. La 600 Ténéré tire sa révérence. Pour sa succession, Yamaha semble être parti d'une feuille blanche. Nouveau moteur refroidi par eau, avec cinq soupapes, débattements de suspensions en baisse. La moto parait plus massive, on sent qu'elle se tourne vers le côté routier du trail au détriment des qualités en tout terrain. Cela ressemble fort à la démarche initiée par Honda avec la Transalp 600 qui rencontre un grand succès. Le poids est en augmentation puisque Moto Journal, dans son numéro du 6 mai 1993, a vérifié 202 kg, ce qui commence à faire beaucoup pour un monocylindre.

Mon désintérêt de confirme avec ce modèle qui ne me parle pas. J'ai pu essayer ce type d'architecture moteur et je sais maintenant que le gros monocylindre n'est pas ma tasse de thé. Je préfère nettement l'onctuosité du bicylindre.

C'est pourtant une très bonne machine pour avaler les kilomètres dans un très bon confort comme l'indique Moto Journal dans son comparatif: "Le voyage, c'est en revanche le point fort de la Yamaha qui offre confort, protection et allonge moteur".