Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Moto Guzzi V85 TT, le trail à l'italienne - Essai longue durée de Moto Revue

 

 

 Essai "longue durée" de Moto Revue.

 

J'ai mis des guillemets autour du terme longue durée car 3000 km ne représentent pas grand chose dans la vie d'une moto et sont notoirement insuffisants pour tirer un bilan sur la fiabilité de la nouvelle Moto Guzzi.

Ils permettent toutefois à l'essayeur de se faire une idée précise de la machine testée sur plusieurs jours de roulage. Je sais que mon opinion s'affine avec le temps, que des défauts qui passaient inaperçues lors des premiers tours de roues prennent plus d'importance lors d'une utilisation au quotidien. Ils permettent également d'être confronté à des situations diverses (pluie, soleil, froid, route en mauvais état, autoroute, circulation en ville etc....) et l'opinion qui va s'en dégager sera plus pertinente.

 

Qu'en est-il pour cette Moto Guzzi V 85 TT. Pour résumer, c'est du tout bon! Cela confirme que le petit constructeur italien a vraiment bien travaillé. Ce que je retiens de cet essai, c'est que le journaliste ne s'attarde pas sur la puissance "modeste" de la moto alors que, à mon grand désespoir, c'est un peu trop le cas habituellement. J'ai parfois l'impression que mes besoins et ceux de nombreux motards que je côtoie sont très éloignés des attentes des journalistes qui demandent toujours plus de puissance alors qu'il me parait évident qu'elle ne pourra être utilisée au quotidien.

Dans l'article de Moto Revue du 16 octobre 2019, le titre éclaire sur la tournure de cet essai "Sa puissance est dans son charme" . Effectivement, le journaliste a été conquis par cette belle italienne qui lui a dévoilé ses qualités de moto simple, bien construite, avec un comportement routier très bon et un caractère qui lui est propre et qui l'a totalement séduit.

Après la lecture de cet article, je n'avais qu'une envie, pouvoir moi-aussi essayer ce V-twin si séduisant durant quelques milliers de kilomètres afin d'effacer la frustration qui fut la mienne lorsque je dus rendre la moto d'essai de la concession Salles!