Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Moto Guzzi V85 TT, le trail à l'italienne - L'essai de Moto Services

 

 

 

 

Moto Services va dans le même sens que Moto Net en indiquant que les suspensions perdent un peu pied en conduite soutenue, tout en précisant qu'il est possible de les régler en précontrainte et en détente et que, en conduite "normale", elles donnent satisfaction. Tout dépendra donc du rythme des futurs propriétaires.

Là aussi, le journaliste reproche au moteur "un manque de gniaque sous les 4000 tours et d’allonge au delà de 7000 tr.mn". Est-il vraiment nécessaire d'aller au delà de ce régime sur ce trail plutôt destiné à une conduite en souplesse? J'ai (encore une fois) l'impression que je n'ai pas les mêmes attentes que tous ces essayeurs! Par contre, j'applaudis des deux mains le fait que "il reprend sans broncher sous les 1500 tr.mn en 6ème".

Bon point pour la maniabilité alliée à un rayon de braquage assez court, avec l'aide d'un guidon offrant "un bon bras de levier".

Les excellentes qualités routières sont mises en avant: "La facilité à la mise sur l’angle est étonnante, presque perturbante de prime abord, puis, lorsque l’on découvre l’excellent grip des Michelin Anakee Adventure sur le bitume sec, on en vient à beaucoup apprécier la vivacité de ce train avant qui remonte beaucoup d’informations et semble rivé au sol". L'essayeur trouve cependant que la fourche est trop souple et que la garde au sol est insuffisante.

Le bilan du journaliste est positif même s'il fait part des limites de la machine en conduite sportive et en tout-terrain, bref des conditions à priori à mille lieux du style de conduite que devraient avoir les futurs propriétaires de cette sympathique machine.