Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Midual, l'autre moto française - Les photos officielles

 

 

 

Quel choc !

 J’ai détaillé les superbes photos  de cette Midual  sur le site du constructeur. De la haute couture, de l’artisanat d’art.

Le choix a donc été fait. Ce sera une moto d’exception, avec un prix démesuré.

Je ne m’attendais pas à un tarif aussi astronomique (140 000 euros, c’est presque le prix de ma maison !), mais le soin avec lequel chaque pièce de la moto semble avoir été conçue et fabriquée explique cela. Le cadre, monocoque en aluminium massif, est une œuvre d’art à lui tout seul.

En outre, quand on connait le coût que représentent l’élaboration et la construction d’un moteur, il est évident que Midual n’avait pas trop le choix.

Je pense même que cette option peut se révéler la bonne.

On vend dans un premier temps une moto d’exception qui fait parler d’elle dans le monde avec sa finition hors pair et son moteur unique.

Ensuite, on présente un deuxième modèle avec la même base mécanique, mais avec un équipement moins luxueux.

Un seul commentaire devant cette  magnifique moto: chapeau bas !

 

 

 

 

Sur le site de Midual, il y avait une partie consacrée à l'historique de la moto.

Il y était raconté ses premiers pas, l'émotion des premiers instants où le moteur avait donné de la voix. Il y avait même une photo du patron faisant ses premiers tours de roues dans les locaux de l'entreprise. Cette partie a été supprimée, dommage. Peut-être qu'elle ne collait pas avec l'image élitiste que veut se donner la marque.

Je me souviens que Alan Cathcart, ce journaliste réputé, qui a essayé les plus belles motos au cours de sa longue carrière, était venu donner son avis sur la moto française, à l'invitation de Midual.