Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Honda X-ADV 750: un nouveau genre? - Essai comparatif X-ADV/ Africa Twin

 

 

Moto Journal a publié un essai comparatif assez osé. Le X-ADV s'est vu opposé à sa grande sœur, la fameuse Africa Twin muni de la boîte DCT. Ce comparatif improbable a révélé un X-ADV particulièrement homogène, puisqu'il a été réalisé sur une distance assez conséquente de 2500 kilomètres, dont la moitié sur autoroute.

Ce que j'ai trouvé révélateur, c'est la capacité de ce deux roues en matière de reprises. " Au niveau des reprises, les différences sont moindres avec seulement 0”3 d’écart de 50 à 90 km/h et 1”3 de 90 à 130 km/h". Cela correspond au ressenti que j'ai pu avoir sur cette machine ou au guidon de la NCX 750 munie du même moteur. Ce moteur longue course tracte terriblement bien, en douceur mais avec une efficacité redoutable. Je suis à chaque fois étonné par la rapidité avec laquelle je me retrouve à des vitesses bien au delà des limites autorisées. Les chiffres confirment les sensations, le X-ADV possède un sacré coffre (je ne parle pas de celui situé sous la selle, même si ce dernier a bien progressé comparé à celui de l'Intégra).

 

"Le X-ADV possède d’ailleurs une petite longueur d’avance sur la gestion de la boîte.

En ville L’agrément et la réactivité de l’ensemble moteur-boîte est idéale dans ces conditions. De plus, le centre de gravité placé bas offre un équilibre certain facilitant les manœuvres.

sur petites routes, le X-ADV est bluffant. En plus d’être confortable pour un scooter, il se montre efficace en toute circonstances. La garde au sol est élevée et les prises d’angle dynamiques. On peut le brusquer pour entrer dans une épingle, le X-ADV dandine un peu du popotin, tout en conservant le cap imposé par son pilote. Bien mené sur route sinueuse, il pourra surprendre bon nombre de motards.

En entrée de virage, on est aidé par un système de freinage efficace.

Par ailleurs, le train avant possède de sérieuses qualités, avec une fourche (réglable en précharge et détente) qui donne un bon retour d’informations au pilote.

Lorsqu’il faut tracer la route, le X-ADV étonne. La bulle réglable manuellement protège bien le haut du corps, tandis que la face avant s’occupe de dévier le vent des jambes. On trouve même des protèges mains repoussant le moment d’apparition de l’onglée en plein hiver.

De plus, le confort de suspensions est de bon niveau, tout comme celui de la selle. Un vrai couteau suisse, ce scooter".

 

Bref, c'est un bilan flatteur qui ressort de cet essai intensif démontrant les qualités de routière de ce X-ADV décidément très novateur.