Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Honda X-ADV 750: un nouveau genre? - Essai comparatif avec le Yamaha TMAX 530 DX

 

 

 

 

Moto Station a décidé de comparer le X-ADV avec le scooter qui cartonne en tête des ventes des maxi scooters depuis des années, le célèbre TMAX.

 

Ce que j’en retiens ?

 

Il y a tout d'abord cette phrase : Le Honda X-ADV 750 possède une position surélevée et donne l’impression de piloter une moto" Elle est importante car c’est cette caractéristique qui peut faire basculer le choix vers l’un ou l’autre. Pour ma part, je suis allergique (et mon dos aussi!) à la position de conduite typique des scooters et c’est pour cela que le positionnement particulier du X-ADV, très proche d’une moto, m’a séduit. D’autres préféreront le Yamaha.

 

" Le TMAX présente un équilibre bluffant à basse vitesse il montre une meilleure maniabilité à basse vitesse. Le TMAX dispose aussi d’autres arguments d’ordre pratique, à commencer par sa capacité de rangement assise plus basse et donc plus accessible, selle plus large et confortable". Telles sont les impressions de l'essayeur.

Sur la route, le caractère du X-ADV, proche de celui d’une moto, révèle tous ses avantages. « Le Honda X-ADV se montre instantanément plus joueur que le TMAX sur les routes sinueuses malgré ses 18,7 kilos de plus (tous pleins faits vérifiés) car il y dévoile une plus grande précision et un comportement de châssis plus typé moto ». Sa boîte de vitesses DCT permet un frein moteur absent sur sa rivale et le moteur de cette dernière tourne plus vite (5900 tours/minute à 130 km/h et 4100 tours/minute pour le Honda bien plus silencieux.

 

Autre information, ce sont les performances supérieures du Honda. Malgré cette réputation bien ancrée d’une Yamaha nerveuse, la réalité s'avère différente. Comme l’Intégra muni du même moteur, le X-ADV montre l’efficacité de son bicylindre à longue course. C’est ce que je constate à chaque fois que j’essaie une Honda munie de ce moteur. Sous des airs placides, il est redoutable d’efficacité avec son couple dès les bas régimes.

 

Au rayon freinage, le Honda est là encore devant. Les freins empruntés à sa grande sœur l’Africa Twin sont efficaces.

 

Enfin, et ce n’est pas une surprise, le X-ADV consomme moins.

 

Pour moi, même si l’on peut être tenté de les opposer compte tenu de leur positionnement tarifaire (bien que le scooter Yamaha soit un peu plus chèr), je crois qu’il ne faut pas se tromper et les essayer avant de faire son choix. C’est d’ailleurs ce qui est conseillé par Moto Station. L’un est plus apte à une utilisation en ville, l’autre permettra des escapades routières avec en outre la possibilité de s’aventurer avec moins de réserves sur les chemins.

 

La photo de Moto Station ci-dessous est parlante. Chacun a son style à lui annonçant une personnalité qui lui est propre.