Honda NCX 700 Tourmalet: 25 ans après, l'enfant de la Transalp - Déclaration d'amour à la Honda NCX 700

















Tout arrive !

 

Voilà qu’un journaliste de mon hebdo préféré encense la Honda NCX 700.

Bruno Gillet, dans le numéro spécial vacances du 19 juillet 2012, donne son avis sur la moyenne cylindrée de chez Honda.

 

Il dissèque l’imparable logique dans la conception de cette moto : un moteur sobre à la base, ce qui permet de prévoir un petit réservoir et donc de l’installer sous la selle, ce qui libère un espace faisant office de coffre.

 

Enfin, après avoir systématiquement lu que l’intervention du rupteur à 6400 tours/minute était insupportable, cela fait du bien de voir l’intéressé estimer au contraire qu’il suffit « d’apprendre à décaler vers le bas sa plage de régime par rapport à ce à quoi nous ont habitués les V-twins trails de moyenne cylindrée, tels Transalp et V-Strom ».

il ne fait ainsi que rejoindre l’avis des possesseurs de cette moto qui n’éprouvent aucune gêne au quotidien.

 

Décidément sous le charme, Bruno Gillet décrit ensuite le bonheur d’un châssis facile, joueur et sécurisant, en conduite calme ou plus sportive, une boîte auto « la plus intelligente qu’on ait vu sur un deux roues », un tarif contenu, des sacoches bien intégrées.

 

Il termine en écrivant que « y’a du génie dans l’idée de cette moto ».

 

Bref, un article dans lequel je me suis retrouvé entièrement.

 

D’ailleurs, près d’un an après sa présentation, cette moto me fait toujours autant d’effet. C’est la réflexion que je me suis faite il y a quelques jours chez mon concessionnaire lorsque je n’ai pas pu m’empêcher de poser mon regard sur un des modèles d’exposition, d’actionner le levier d’embrayage, alors que mon esprit s’envolait. Je m’imaginais alors faire un petit aller-retour Pau-Dakar à son guidon…..

 

Honda NCX 700 Moto Journal du 19 juillet 2012