Honda NCX 700 Tourmalet: 25 ans après, l'enfant de la Transalp - Essai comparatif dans Moto Magazine de mars 2012





 



Dans le dernier Moto Magazine, la Honda NCX 700 est comparée à trois autres motos.


Le rédacteur de l’article avoue que la question s’est posée de savoir à quoi pouvait être comparée cette nouvelle moto, ni routière, ni trail. Il fut décidé de l’opposer aux trails routiers du marché (Suzuki V-Strom 650, BMW F 650 GS, Triumph 800 Tiger).

Première constatation, la finition est jugée satisfaisante, ce qui est quand même une performance compte tenu du faible prix de la moto. La GS 650 est moins bien notée sur ce point.

L’ergonomie de la NCX 700 est jugée parfaite.

Son aptitude en ville est mise en avant dans cet essai, autant au niveau moteur que partie cycle.

Par contre, la boîte se révèle peu agréable, aux bas régimes.

Sur le parcours autoroutier, l’absence de protection et la dureté de la selle sont notées.


Sur les petites routes d’Ardèche et du Gard, le châssis de la NCX 700 est plébiscité, mais le moteur reçoit un carton rouge.

Pour parvenir à suivre le rythme des autres motos, c’est le désormais célèbre rupteur qui se manifeste bien trop souvent. Sagement, l’essayeur finira par rester dans la zone de couple maximum en regardant les autres motos s’éloigner.

Le freinage est très bien noté (le meilleur des quatre motos).

Au final, la nouvelle Honda, avec son prix bas, son freinage couplé avec ABS, ses révisions espacées de 12000 kilomètres et sa consommation faible, recueille les suffrages de la rédaction, malgré ce moteur anémique jugé trop avare en sensations.


Cela me conforte dans l’idée que cette moto doit être achetée en connaissance de cause, en fonction de son style de conduite.
Elle me convient complètement et les premiers témoignages d’utilisateurs me rejoignent.

Là, dans le cadre d’un essai comparatif, on sent bien qu’il y a eu « arsouille » sur les petites routes du sud de la France et il est clair que la NCX 700, dans cette utilisation, n’est pas à son avantage.

Par contre, il se confirme que la consommation  est une de ses grandes qualités puisque ; à 130 sur autoroute, elle se limite à 4,2 litres (4,8 litres pour la Suzuki, 5,4 pour la BMW et 5,9 pour la Triumph). Et, sur l’essai complet, on trouve respectivement 4,3 litres, 5,2 litres, 5,1 litres et 6,1 litres, le rédacteur de l’article précisant «  en ne la ménageant pas ! ».

 

Honda NCX 700 Moto Magazine mars 2012