Honda NCX 700 Tourmalet: 25 ans après, l'enfant de la Transalp - Comparatif avec la BMW G 650 GS









Moto Journal, dans son numéro 2042 du 16 février 2012, fait un essai comparatif de la NCX 700 avec la BMW G 650 GS.

Ce qui m’a surpris, voire amusé, c’est le titre de l’essai  « Face à face trails urbains » et les conditions de l’essai à savoir Paris et sa proche banlieue avec 260 kilomètres parcourus.

Il y a 25 ans, je suis sûr que la sortie d’une moto telle que la NCX 700 aurait généré des réactions du genre "de quoi est-elle capable, cette moto?", avec à la clef, un essai intensif sur les routes de France.

Autres temps, autres moeurs.

 


Là, de facto, on la cantonne à une utilisation strictement utilitaire et urbaine parce que son moteur ne développe « que » 47 chevaux.


Et hop, on la catalogue dans la catégorie des motos de ville, au même titre que les scooters en précisant toutefois qu’elle est nettement plus agréable qu’un scooter. Ouf !


Je dois reconnaitre que j’ai du mal à adhérer à ce type de raccourci.


La NCX 700, comme la BMW qui lui est opposée, ce sont des motos de moyenne cylindrée aptes, comme la plupart des deux roues, à tailler la route. En outre, elles présentent l’avantage d’être très à l’aise en ville, mais pourquoi les cantonner à cette utilisation ?


 Cette tendance à créer des catégories me laisse dubitatif ; bientôt, on va avoir une article du genre : «  le trail urbain est « une moto qui a l’apparence du trail , pas du trail originel, mais du trail routier, vous savez celui qui peu à peu a abandonné les aptitudes tout-terrain pour une pratique exclusivement sur route . Mais, contrairement au trail routier, le trail urbain est peu puissant, très maniable et a une garde au sol suffisante pour monter sur les trottoirs ainsi qu' une peinture spécifique plus résistante afin de faire face à la pollution urbaine. Des constructeurs sont en train d’élaborer une nouvelle catégorie de motos, les trails de quartier, destinés aux personnes qui n’utiliseront leur deux roues que dans leur quartier. Des indiscrétions révèlent que ces motos seront dotées d’un coffre pouvant contenir deux baguettes et un paquet de pâtes afin que les utilisateurs puissent faire leurs courses de proximité en toute sérénité ».

Ne te vexe pas Moto Journal, on se connait depuis suffisamment de temps pour je me permette de te charrier un peu !

Sinon, la consommation relevée de 4,6 litres/100 me conforte dans l’idée que l’utilisation journalistique des motos est vraiment éloignée de celle du motard moyen.

D’ailleurs, en même temps, j'ai lu le témoignage d’un propriétaire de NCX 700 sur un forum dédié à cette moto ; après 2600 km, sa consommation oscille, en  moyenne, entre 3.5 L/100 et 3.7 L/100, sur un trajet mixte voie rapide / ville (ce qui correspond à ce que j’avais relevé sur les 500 kilomètres parcourus à son guidon). 


Plus intéressante est la comparaison avec la consommation de la BMW dont les utilisateurs louent la sobriété. Cette dernière consomme 11% de plus.


Dans l'essai de Moto Journal, le moteur bien rempli, le freinage et la qualité de la partie cycle sont mis en avant, ainsi que, éternelle ritournelle, « le rupteur prématuré et brutal ».

Le témoignage du propriétaire sur le forum est intéressant : « le moteur est très coupleux, même assez bas dans les tours et ça c'est vraiment bien pour les reprises. Avec le temps on comprend vite comment "marche" ce moteur, et du coup on évite de passer par la case "rupteur" ».

 

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

 Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

 

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

 

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

 

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

 

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

 

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012

 

Honda NCX 700 Moto Journal 16 février 2012