Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Honda CB 500 X, la petite NCX 700 - Essai comparatif dans Moto Magazine de mai 2019

 

 

 

Moto Magazine est une revue que j'aime beaucoup et que j'ai connu dès ses débuts sous le nom du Pavé dans la mare né en même temps que la Mutuelle des Motards dont je suis membre fondateur. Ce que j'apprécie chez elle, c'est le côté humain, le fait qu'il n'y ait pas de tentative de surenchère journalistique. Je la sens proche du motard "moyen" (que je suis). C'est grâce à elle que j'ai pu, au fil des années, m'équiper et équiper mes motos avec le bon matériel régulièrement essayé dans des conditions intensives au sein de la rédaction de Moto Magazine.

J'y trouve aussi plus souvent que dans les autres revues des essais de motos plus basiques qui sont traitées avec les mêmes égards que des motos haut de gamme. Le numéro de mai 2019 en est la nouvelle preuve puisque l'on y trouve un comparatif entre la nouvelle Honda CB 500 X, la Benelli TRK 502 et la Kawasaki Versys 650 sur dix-sept pages. Au même moment, Moto Journal a préféré donner la priorité à la nouvelle KTM 790 Adventure et ses rivales. 

Cet essai m'a particulièrement intéressé alors que j'ai presque parcouru 3000 kilomètres au guidon de ma CB 500 X. J'ai retrouvé en gros les mêmes remarques que je peux faire à son sujet même si le freinage un peu juste à haute vitesse ne me concerne pas car je ne suis pas un gros freineur; il en est de même avec la "suspension arrière trop souple" que j'apprécie au contraire beaucoup, quitte à perdre un peu en rigueur. Sa prévenance à l'égard de mon corps est pour moi une bénédiction après avoir côtoyé pendant 2000 kilomètres la rudesse de l'amortisseur de la Transalp 700.

Pour le reste, je suis d'accord avec la revue qui met en avant le caractère économique de la moto (fréquence des révisions, prix des pièces, assurance, consommation), sa maniabilité et sa facilité de prise en main, sa polyvalence ville/route/chemin et son moteur pétillant.

Un beau comparatif très complet réalisé après trois jours de roulage.