Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Honda CB 500 X, la petite NCX 700 - Caractéristiques techniques et liste des options Honda

 

 

 

 

 

 

 

Caractéristiques techniques

 

CB500X (Type ED)


MOTEUR

Type Bicylindre en ligne, 4 temps, double ACT et 8
soupapes, refroidi par eau
Cylindrée 471 cm3
Alésage x Course 67 x 66,8 mm
Rapport volumétrique 10,7 à 1
Puissance maxi. 35 kW à 8 500 tr/min (95/1/EC)
Couple maxi. 43 Nm à 7 000 tr/min (95/1/EC)
Capacité d’huile 3,2 litres


ALIMENTATION

Type Injection électronique PGM-FI
Capacité de carburant 17,3 litres (y compris réserve)
Consommation (WMTC) 3,7 l/100 km


SYSTÈME ÉLECTRIQUE

Allumage Digital avec avance électronique
Démarrage Électrique
Batterie 12 V/8,6 Ah
Alternateur 280 W à 2000 tr/min
Phare 12 V 55/60 W


TRANSMISSION

Embrayage Multidisque humide
Commande Câble
Boite 6 rapports
Transmission finale Chaîne à joints toriques


CADRE

Type Type Diamant en acier

 

PARTIE CYCLE

Dimensions (LxlxH) 2 095 x 830 x 1 290 mm
Empattement 1 421 mm
Angle de chasse 26,5°
Chasse 108 mm
Hauteur de selle 810 mm
Garde au sol 170 mm
Poids tous pleins faits 195 kg


SUSPENSIONS
Type Avant Fourche ø 41 mm, débattement 140 mm
Arrière Monoamortisseur Pro-Link réglable en précharge
(9 positions)


ROUES

Type En aluminium coulé
Jantes Avant 17M/C x MT3,50
Arrière 17M/C x MT4,50
Pneumatiques Avant 120/70 ZR17M/C Type mixte
Arrière 160/60 ZR17M/C Type mixte


FREINS

Type Avant Simple disque hydraulique ø 320 mm avec étrier
2 pistons, antiblocage ABS
Arrière Simple disque hydraulique ø 240 mm avec étrier
simple piston, antiblocage ABS


INFORMATIONS COMMERCIALES

    Prix : 5900 euros
    Garantie : Deux ans pièces et MO
    Disponibilité : mai 2013
    Coloris : Blanc "Pearl Himalayas", Noir métallique mat "Gunpowder" et Rouge "Candy Ruby"

 


PRINCIPALES OPTIONS PROPOSES :

Valises latérales,       

Porte-bagages,

Top-case,

Sac de valise/top-case,

Déflecteurs,

Antibrouillards,

Protège-mains,

Protections radiateur,

Bulle haute,

Habillage de selle,

Sabot,

Garde-chaîne,

Antivol en U,

Protection de réservoir,

Poignées chauffantes (12Ah),

Housse de protection 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 J'ai trouvé une photo prise par Franck Melling pour le compte de MotorcycleUSA.com dans le cadre du Salon de la moto de Birmingham où l'on voit la petite dernière de Honda toute équipée dans une belle livrée orange. Un coloris qui n'était pas présent sur les photos officielles du constructeur. 

Rectificatif: je me suis peut-être avancé un peu vite car la vision de cette photo sur un autre ordinateur a révélé que cet orange n'était pas si orange que cela! Ce n'est pas la première fois que je le remarque: la photo a parfois  du mal à reproduire fidèlement le rouge.

En rouge ou en orange, je trouve que la CB 500 X ainsi équipée a une ligne très homogène.  

Honda CB 500 X

 

Dans la liste des options, j'avais noté l'absence regrettable d'une béquille centrale, accessoire pourtant si pratique au quotidien pour graisser et retendre sa chaîne ou tout simplement pour garer sa moto dans un espace réduit et en toute stabilité.

Or, surprise, sur le site d'Américan Honda, il y a une liste, avec photos à l'appui, sur laquelle la"centerstand" est présente; Bonne nouvelle!

 

Honda CB 500 X

 

 

 

 

Ci-dessous un schéma reprenant les dimensions de la moto et les différences avec ses deux soeurs la CB 500 F et la CB 500 R.

 

Voilà un peu de lecture pour ceux qui, comme moi, sont impatients d'en savoir un peu plus sur cette nouvelle Honda CB 500 X.

Il s'agit de l'information donnée par Honda à la presse. Bien sûr, c'est plutôt orientée, comme information, mais on voit mal le constructeur critiquer la moto qu'il est sur le point de commercialiser!

On peut  toutefois y trouver quelques informations techniques qui ne sont pas inintéressantes.

 

 

 

 

 

Honda CB500X 2013



1. Introduction

Idéale pour tous ceux qui souhaitent sauter le pas après une expérience en 125 cm3
ou pour les détenteurs du futur permis européen A 35 kW, la CB500X est une authentique
moyenne cylindrée, compacte, performante et agile.

Issue d’une nouvelle gamme de 3 machines qui partagent cadre et motorisation, la
CB500X revendique pourtant un caractère et des sensations différentes de ses
camarades. D’ailleurs, les positions de conduite ainsi que les lignes sont propres à
chacune afin de séduire une grande variété d’utilisateurs et répondre aux besoins les
plus divers, du sport au tourisme en passant par les déplacements urbains.

Bien que la basique CB500F, la sportive CBR500R ou ce trail CB500X adoptent des
positionnements différents, toutes 3 s’avèrent faciles à appréhender, polyvalentes,
légères, agiles et efficaces. Et parce qu’elles sont d’authentiques moyennes
cylindrées et que leur puissance est disponible sur toute la plage de régime, elles
sont aussi agréables à piloter dans toutes les situations.

Proposant une polyvalence que de moins en moins de machines possèdent,
bénéficiant d’une excellente qualité de fabrication, d’un tarif très bien placé et d’un
faible coût d’utilisation, la CB500X est parfaite pour aborder le monde de l’aventure
moto dans les meilleures conditions. Mais la CB500X est aussi une alternative
séduisante pour les motards plus expérimentés à la recherche d’une machine
pratique et économique pour leurs déplacements quotidiens aussi bien que pour
leurs loisirs.


2. Caractéristiques principales

Avec sa position de conduite droite et son guidon large, la CB500X contentera tous
ceux qui sont à la recherche de leur premier trail pour aller s’amuser sur les petites
routes. Dessinée de façon à convenir à tous les gabarits, elle offre également une
agilité et une excellente visibilité qui en font une machine parfaite en usage urbain.

Plus imposante, équipée de suspensions à grands débattements et revendiquant un
empattement un peu plus élevé que ses “soeurs”, la CB500X adopte un style dérivé
de celui de la 1200 V4 Crosstourer. Ses qualités de polyvalence et de confort sont
indéniables, justifiant l’augmentation de la contenance de son réservoir de + 1,5 litres
par rapport aux autres CB.


 Son bicylindre double arbre à cames en tête alimenté par injection produit 35 kW -ce
qui le rend tout à fait compatible avec le nouveau permis A2 - et revendique une
consommation record de 3,7 l/100 (normes WMTC).

Son cadre «Diamond» en acier et des suspensions qualitatives (fourche de ø 41 mm
associée à un système Pro-Link à monoamortisseur) garantissent un comportement
dynamique précis et rassurant, encore renforcé par les pneumatiques radiaux (120
AV, 160 AR) montés sur des jantes de 17 pouces. Le freinage est assuré par des
disques «pétales» associé à un système antiblocage ABS d’origine.




3. Caractéristiques détaillées


3.1 Partie cycle
Avec sa poutre principale composée d’un tube de ø 35 mm, le cadre de la CBR500R
est à la fois léger et robuste, avec une architecture qui favorise les remontées
d’informations vers le pilote lors des changements de revêtement. La forme et la
position des points de fixation du moteur ainsi que les caractéristiques de flexibilité
du cadre ont aussi été définis avec précision afin de réduire les vibrations.

L’empattement est de 1 421 mm, l’angle de chasse de 26,5° et la chasse de
108 mm, le tout déterminant un comportement à la fois vif et rassurant. La
centralisation des masses, avec un moteur très proche de l’axe de bras oscillant,
permet une grande agilité pour tourner tandis que la répartition des masses est un
signe de stabilité. Le poids est de 195 kg en ordre de marche. Avec 810 mm, la
hauteur de selle est contenue, rendant la CB500X très facile à utiliser tandis que sa
position de conduite, avec un guidon plutôt haut et large, garantit un confort de
premier ordre pour les longs voyages.

Les dimensions générales sont de 2 095 x 830 x 1 290 mm avec une garde au sol de
170 mm. Le réservoir contient 17,3 litres de carburant (avec réserve), ce qui confère
une autonomie d’environ 467 km à la moto.


La fourche conventionnelle de ø 41 mm travaille sur 140 mm pour plus de confort et
de maîtrise. Proposant 9 réglages de précontrainte, le monoamortisseur arrière
fonctionne avec un système de démultiplication variable Pro-Link et un bras oscillant
réalisé à partir de tubes d’acier 70 x 30 mm. La transmission finale est assurée par
une chaîne à joints toriques au pas de 520.

Les jantes en alliage d’aluminium de 17 pouces se caractérisent par d’originales
branches en Y. D’une largeur de 3,5 pouces, la jante avant reçoit une gomme de
120/70-ZR17 contre 160/60-ZR17 pour l’arrière (4,5 pouces).

 Coté freinage, l’avant profite d’un simple disque de ø 320 mm avec étrier double piston
et l’arrière d’un disque de ø 240 mm coiffé par un étrier simple piston. Un système
antiblocage ABS d’origine permet de sécuriser le freinage dans les conditions les plus difficiles.

Entièrement numérique, le tableau de bord comporte un compteur de vitesse, un
compte-tours à segments, les repères kilométriques classiques (dont 2 totalisateurs
journaliers), l’heure ainsi que le niveau et la consommation de carburant. Le système
antidémarrage HISS (Honda Intelligent Security System) sécurise l’allumage tandis
que l’éclairage est confié à une simple optique à multiréflecteur avec ampoule
halogène H4 de 60/55W. Enfin, un espace aménagé sous la selle permet d’accueillir
un antivol en U
tandis qu’un sabot a été placé sous le moteur afin de protéger
l’échappement ou les carters moteur des éventuelles projections.


3.2 Motorisation

La CB500X est équipée d’une motorisation de nouvelle génération, conçue et
réalisée dans une double optique de performance et de préservation de
l’environnement. L’architecture bicylindre en ligne double arbre à cames en tête, 8
soupapes et refroidissement liquide a été retenue pour son poids contenu, sa
polyvalence et sa facilité d’utilisation.


Les valeurs fondamentales de 67 x 66,8 mm déterminent une cylindrée totale de 471
cm3. Les manetons du vilebrequin sont calés à 180° tandis qu’un contre-arbre
d’équilibrage entraîné par des pignons à taille hélicoïdale (afin de limiter le bruit de
fonctionnement) a été installé derrière les cylindres, au plus près du centre de
gravité. Les masses d’équilibrage du vilebrequin ont été dessinées avec l’objectif de
privilégier le couple
(43 Nm à 7 000 tr/min), leur légèreté autorisant le moteur à
prendre ses tours librement grâce à une faible inertie. L’alimentation par injection
PGM-FI garantit une réponse immédiate aux mouvements de la poignée des gaz et
une exploitation précise des 35 kW affichés par le moteur à 8 500 tr/min.

Le «triangle» déterminé par la position du vilebrequin, de l’arbre primaire de boîte et
du contre-arbre d’équilibrage est très proche de celui que l’on trouve sur les 4
cylindres de la gamme RR, témoignant d’une grande compacité. La boîte à 6
rapports est aussi inspirée de celles des RR utilisant notamment le même système
de sélection et autorisant un moteur très court. Un carter d’huile profond limite les
mouvements du lubrifiant (3,2 l) en virage et au freinage.

L’analyse informatique des caractéristiques hydrodynamiques du circuit de
refroidissement a permis d’en optimiser le fonctionnement et de recourir à une
pompe à eau plus légère et plus compacte.

La culasse à double arbre à cames en tête fait appel à des culbuteurs à rouleaux
allégés tandis que le réglage du jeu aux soupapes est confié à des pastilles, ce qui
permet de limiter la force des ressorts de rappel et de réduire les frottements.

Parallèlement, la chaîne de distribution de type «silencieuse» reçoit un traitement de
surface au vanadium qui permet également de limiter les frottements
tout en offrant
une protection supplémentaire contre la corrosion.

Les soupapes d’admission affichent un diamètre de 26 mm, contre 21,5 mm à
l’échappement. Le recours à l’informatique a permis d’optimiser les écoulements
gazeux en rendant le chemin entre la boîte à air et les collecteurs d’échappement le
plus direct possible et en dissociant le flux d’air pour chaque cylindre à l’aide d’un
séparateur disposé dans la boîte à air. Conçus par ordinateur pour s’assurer d’un
équilibre optimal entre légèreté et robustesse, les pistons adoptent le même
diamètre que ceux de la CBR600RR (67 mm) alors que leur forme est plutôt proche
de ceux de la CBR1000RR. Les frottements sont atténués par l’usinage sur leur jupe
de stries qui génèrent des espaces qui piègent l’huile et favorisent la lubrification tout
en limitant les bruits de fonctionnement. Enfin, comme sur les CBR600RR et
CBR1000RR, une nitruration suivie d’un bain salé forme sur les pistons une couche
d’oxydation protectrice.

Les carters moteur intègrent des chemises à parois fines, réalisées par centrifugation
et très proches l’une de l’autre, comme sur la CBR600RR. Une telle configuration
permet au moteur d’être particulièrement compact et léger
tandis qu’une attention
particulière a été portée à la conception interne des carters afin de limiter les pertes
par pompage qui peuvent se produire avec un calage à 180°. Reprenant le dessin de
celle de la CBR1000RR, la pompe à huile est très performante, avec des frottements
réduits
qui permettent le recours à un carter d’huile simplifié.

Le moteur lui-même est considéré comme un élément de la partie-cycle à part
entière. Il participe à la rigidité du cadre avec, notamment, 4 points de fixations sur la
culasse. La finition Argent des carters et des cylindres ajoute à la qualité du style
d’ensemble. Un système d’injection d’air secondaire est intégré aux culasses, avec
une sonde à oxygène et un catalyseur intégré à l’échappement 2-1. Un ensemble qui
permet à la CB500X de revendiquer des taux de rejets particulièrement faibles.