Honda Africa Twin, la porteuse de rêves. - Yamaha SuperTénéré: la rivale?

 

 

Sur un autre terrain, l’africa Twin vit l’arrivée d’une concurrente à priori redoutable. Yamaha avait aussi décidé que l’ère des trails monocylindres était terminée et présenta une Super Ténéré,dont le nom n’avait pas été choisi au hasard. En effet, la Ténéré avait conquis le cœur de bien des motards, lors de sa sortie, avec les grands espaces désertiques qu’elle semblait promettre. Là, on passait à un tout autre gabarit et j’avoue que ce dernier m’avait laissé dubitatif. Sept kilos de plus que l’Africa Twin déjà bien imposante, avec un poids tous pleins faits de 233 kilos, cela commençait à faire beaucoup pour une moto censée faire de la piste.

 D’ailleurs, le journaliste, dans ses conclusions, s’interrogeait sur ces trails si haut perchés, avec un poids élevé, des réservoirs trop gros.

 

 

MJ16février1989

 

MJ16février1989

 

 

 

MJ16février1989

 

MJ16février1989

 

MJ 16 février 1989

 

MJ 16 février 1989

 

MJ 16 février 1989

 

 De mon côté, même si l’Africa Twin m’attirait par son côté « africain », la Transalp et sa discrétion me faisait de l’œil également. Nous étions alors dans les premières années de la catégorie naissante des gros trails.