Honda Africa Twin, la porteuse de rêves. - 16 minutes et 20 secondes de rêve

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le petit film d'hier n'était donc qu'un apéritif!

Aujourd'hui, 16 octobre, j'ai regardé un film qui m'a replongé dans le passé. J'ai revu les dunes de Merzouga et de l'Erg occidental, je me suis retrouvé dans la montée qui mène au cirque de Jaffar, j'ai eu l'impression de revoir les pistes du Sinaï. Je ne sais pas où ont été tournées ces scènes, mais elles m'ont transporté très loin et donné envie de repartir.... ce qui est sûrement le but recherché!

Mon seul regret au départ fut de ne pas entendre le bruit du moteur mais, en définitive, j'aime autant ne pas trop en savoir sur cette moto. Dans quelques semaines, lorsque je m'approcherai d'elle, j'actionnerai le démarreur, donnerai une légère impulsion à la poignée de gaz et je pourrai alors me délecter de la musique distillée par le pot d'échappement.