Honda Africa Twin, la porteuse de rêves. - Une base pour la future Transalp?

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir de 1988, la Honda Transalp a cohabité avec sa soeur l'Africa Twin.

La première avait l'image d'un trail routier remarquablement homogène, la deuxième amenait avec elle et ses coloris le rêve africain, à une époque où le Paris-Dakar fascinait les foules.

Mais, techniquement, les différences n'étaient pas si importantes. La base était la même, mais l'Africa Twin avait une cylindrée  légèrement supérieure au départ, puis l'écart s'est creusé avec l'arrivée de la version 750 cm3. En outre, elle offrait des suspensions plus rigoureuses, pour une meilleure aptitude en tout-terrain. 

L'Africa Twin était une Transalp +: cylindrée, freinage, amortissement, équipement, en hausse, le prix et la consommation aussi!

En examinant la nouvelle génération d'Africa Twin, je ne peux m'empêcher de penser qu'il y aurait une place pour un modèle plus modeste. Une puissance plus faible (20 chevaux de moins), voire une cylindrée à la baisse (800 cm3), des suspensions moins élaborées, un équipement moins sophistiqué, un aspect un peu plus routier, mais tout en gardant la roue avant de 21 pouces pour conserver l'homogénéité qui fait le charme de la Transalp.

Cela pourrait donner un trail homogène avec un prix inférieur à celui de l'Africa Twin. Je suis persuadé qu'un tel modèle répondrait à l'attente de nombreux motards.

Il serait dommage de se priver de l'image si forte de la Transalp.

Ce nouveau moteur compact semble prometteur et il me parait judicieux de le décliner en plusieurs versions (une Deauville nouvelle génération en plus de la Transalp?).