Sortie de mon premier roman : L’araignée et les volets de bois

Troisième partie: Honda 750 XLV, le bon percheron

J’étais allé faire un tour chez mon concessionnaire favori de l’époque. Cela faisait alors quelques semaines que j’avais vendu ma Honda 500 VTE et le manque commençait à se faire sentir.
Tel le fumeur à la recherche d’un bureau de tabac ouvert à 21 heures pour y trouver le réconfort d’une cigarette, j’étais rentré dans le magasin pour regarder quelques motos, monter dessus, bref pour oublier que j’étais redevenu un piéton.

Un réservoir rouge et noir étincelant attira mon attention. Je m’approchai de la moto, un peu fébrile. La moto de mes rêves, celle que je n’avais pu m’acheter, cinq ans auparavant, était là, posée sur sa béquille latérale.

Honda 750 XLV Plareau du Fadnoun

Lire la suite : Troisième partie: Honda 750 XLV, le bon percheron

Deuxième partie: Honda 500 VTE, la vie trépidante d'un vaillant V-twin

C’était un dimanche, une fin de week-end à rouler avec le petit mono.
 
La moto était arrêtée sur le bord de la route, entre Saint Girons et Saint Gaudens, manifestement victime d’un ennui mécanique. Nous nous étions arrêtés. C’était une simple panne d’essence, et nous avions pu dépanner le couple de motards. Pour nous remercier, il nous avait invités à boire un pot un peu plus loin, dans un café.
 
La conversation s’était engagée sur leur moto, une Honda 500 CX, qui me faisait tant rêver.
 
El Goléa In Salah
Lire la suite : Deuxième partie: Honda 500 VTE, la vie trépidante d'un vaillant V-twin