Carnet de piste d'Alex - Remise des trophées par la FFM

 

 

 

Faire un rapide aller-retour Pau-Angers en janvier n’est pas, à priori, une perspective réjouissante.

C’est pourtant avec plaisir que j’ai répondu à l’invitation d’Alex Sarrabayrouse afin d’assister à la remise des trophées des différents championnats de France de vitesse sur route et circuit.

L’idée de parcourir ces 1200 kilomètres dans l’habitacle d’un monospace ne me tentait guère et j’ai opté pour un voyage plus vivant …. et plus frais, voire plus froid !

C’était le bon choix, d’autant que Bruno m’a prêté sa « vieille » BMW qui lui semblait plus apte à assurer le service que la petite VTR 250. Ce fut pour moi l’occasion de faire connaissance avec cette 1150 GS Adventure sur un long parcours. Une fois passées les difficultés des manœuvres à l’arrêt dues au poids et à la hauteur imposante de l’engin et après une courte adaptation à cette boîte qui nécessite un minimum de savoir faire et d’application pour des passages de vitesses en douceur, j’ai effectivement pu rejoindre la ville angevine à un bon rythme et dans un bon état de fraîcheur. En plus, mes oreilles ont pu se délecter de la musique dispensée par le pot Remus qui remplace avantageusement l’échappement d’origine.

 

Soirée sympathique organisée par la FFM et ce fut l’occasion pour moi de découvrir les multiples disciplines présentes, notamment celle réservée aux « pitchouns » ; le podium des trois garçonnets et du champion de France de 9 ans était touchant. Et les photos projetées montraient déjà une belle attaque prometteuse pour la suite de leur carrière!

Pour Alex, c’était le point final à sa belle saison 2013, d’autant que son déclassement suite à ses deux victoires à Magny Cours avait été annulé et le résultat final du championnat de France Promosport 500 modifié.

Alex termine donc la saison avec une avance très confortable de 55 points sur le second Florian Pellegrin (291 points et 236 points).

 

 

J’en ai profité pour avoir quelques nouvelles de sa nouvelle monture. Sa Yamaha R6 est maintenant équipée d’un amortisseur EMC et la fourche a fait l’objet d’un réglage approprié. Il a finalisé la décoration de la moto.
Il a pu tourner une journée sur le circuit de Pau-Arnos mais, là encore, la piste humide ne lui a pas permis de pousser la moto (et lui-même !) dans ses derniers retranchements. Il a toutefois pu constater l’amélioration de l’amortissement.

Sinon, une partie de son énergie est consacrée à la recherche difficile en ces temps de crise, de partenaires pouvant l’aider financièrement. Le budget pneus est le plus lourd (4500 euros sur l’année !).

J’ai profité de cette belle virée hivernale pour m’arrêter chez Albert Choin, le Géo Trouvetou du side-car. Quand je lui ai parlé de mon rêve de traverser, en famille l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud, il m’a dit qu’il avait réalisé un side-car, il ya une dizaine d’années, pour deux femmes désirant accomplir ce même voyage. La base était une Honda 900 CBR ( !), l’engin réalisé avait 300 mm de débattement de suspensions (!!) et il était à deux roues motrices (!!!). Le voyage de six mois s’est déroulé sans problème….

 



Avec un tel magicien dans le monde du trois roues, la tentation serait grande, après une première expérience autour de la mer noire (Balade en famille autour de la mer noire (version en différé par Christian), d’envisager de longer la Cordillère des Andes au guidon d’un side-car Choda « spécial voyage au long cours ».

PS: malgré une attention de tous les instants, un radar a remarqué mon rythme soutenu durant ces deux jours et m'a pris en photo. Cela ne m'était jamais arrivé avec mes Honda, malgré des centaines de milliers de kilomètres avec. Elle sont à priori plus furtives que les BMW! Une raison de plus pour continuer à m'intéresser à la NCX 750! (Essai de la Honda NCX 750)